L'accompagnateur en montagne (AEM), quezako ?

 

Dans l’univers montagnard, on dit qu’ils sont des « passeurs ».

Des intermédiaires entre le citadin curieux et la montagne sauvage. Il a un rôle de pont entre deux mondes, un rôle consistant à expliquer à ses clients le milieu montagnard. Pour un AEM, le cheminement vers un sommet est tout aussi important que son ascension.

 Un AEM, c’est avant tout un Brevet d’Etat (1er degré d’Alpinisme)  validé en 3 ans, le seul donnant accès à l’encadrement rémunéré en montagne. De longues et rigoureuses formations sur le terrain, encadrées notamment par le Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne ainsi que d’autres spécialistes en orientation, géologie, faune, flore, etc… ont formé le candidat à être d’une grande polyvalence.  

 

De par sa connaissance approfondie du terrain, l’AEM vous enlèvera le poids non seulement de choisir le meilleur itinéraire en fonction de multiples paramètres (météo, dénivelé, curiosités) mais aussi celui de trouver la bonne sente  au bon croisement sans avoir à se battre avec cartes et GPS. Beaucoup ont déjà vu des marmottes, peu peuvent expliquer leur organisation sociale et biologique, il en est de même avec les châteaux médiévaux de montagne, ainsi qu’avec la belle orchidée que l’on croise dans la prairie.

 

Partir avec un AEM, c’est le gage d’un partage d’émotions, de passions et de connaissances.

A bientôt.


Les prestations

Les randonnées

Les Raquettes

Les C.O, jeux de piste, chasse au trésor

Les séjours